Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Transparence

com


Après avoir lu plusieurs dossiers et articles de presse sur le train de vie des élus et sur la transparence, je vais me lancer dans un exercice très périlleux, celui de la transparence. Je viens
de le faire auprès des camarades de ma section et j'ai décidé de le partager car je trouve la culture très française de l'opacité assez pénible car elle ouvre la voie à tous les fantasmes et
affabulations. Je le fais également parce que je suis toujours sidéré de voir nombre d'élus raconter des histoires sur les enveloppes en tout genre ou nier la réalité pourtant simple et qui
devrait être publique.


J'espère qu'un jour la totalité des mandats publics et des agents publics seront soumis à un devoir de transparence totale.
Voici donc les éléments concrets sur mes indemnités, charges, prélevements et situation "sociale".

1° Indemnités d'élus.
Au début de mon mandat, j'ai choisi de souscrire à une caisse de "retraite" privée, la CAREL pour assurer une retraite complémentaire puisque ma carrière "professionnelle" de salarié subit un
contrecoups de ma mise à mi-temps. Je vais donc donner le montant de mes indemnités après prélèvement à la source de 8% :

Indemnité mensuelle de conseiller général du département de Paris : 2118,34 €
Indemnité mensuelle de conseiller municipal de Paris et d'adjoint au maire de Paris : 2269.64 €

J'ai donc bien 2 bulletins distincts car le mandat de conseiller de Paris est en fait un cumul de 2 mandats, celui de conseiller municipal et celui de conseiller général. La fonction d'adjoint au
maire de Paris incluse dans l'indemnité de conseiller municipal est d'environ 700 €

2° Jetons de présence et conseils d'administration.
Nous sommes là au coeur de l'opacité et des fantasmes. Les situations sont particulièrement différentes d'un élu à l'autre et les sociétés à jeton de présence "importants" se partagent dans un
jeu de pouvoir liant proximité à tel ou tel grand élu, leader de courant ou je ne sais encore quel jeu d'influence.
Voilà donc la réalité qui est la mienne :

Conseils d'administration avec "jetons" de présence :
- SEMIDEP : 975€ annuels maximum. Pourquoi maximum parce qu'ils s'agit bien d'un jeton de présence et que pour percevoir le montant total, il faut être présent à tous les CA (un CA prend une demi
journée le plus souvent). Ainsi si je suis présent à 3 CA sur les 5 de l'année, je percevrai 3/5ème des 983€. En 2008 j'ai ainsi perçu 580€. L'indemnité de présence est versée en janvier suivant
l'année écoulée.Précision : depuis le 1er janvier 2013, la SEMIDEP a fusionné avec la SGIM et je ne siège pas dans le CA de la SGIM. 
- SA logement Batigère Ile de France : 83€ d'indemnité par présence. Versée dans le mois qui suit la présence. 3 à 5 CA par an.
- OPH Aubervilliers : 70€ d'indemnité par présence. 3 à 5 CA par an.

Conseils d'administration sans "jetons" de présence :


 


En lien avec ma délégation de la vie étudiante :


- Fondation Campus Condorcet

- Pres HESAM

- Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- Université Paris 2 Panthéon-Assas
- Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
- Université Paris 4 Paris Sorbonne


- Le CROUS de Paris
- Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP)
- ESPCI


- L'école d'horticulture du Breuil 


- l'EPAURIF, agence d'aménagement universitaire de la région Ile de France


- Le CNAM, Conservatoire National des Arts et Métiers


- Universcience (fusion de la cité des sciences et de l'industrie et du Palais de la découverte)


En lien avec mon mandat du 18ème :


- La Halle Saint Pierre


- La mission locale Belliard


- Le CASVP du 18e


- Le Carré aux artistes de la Place du Tertre


- Hopital Bichat


- 3 écoles élémentaires dans le 18e
- 3 collèges dans le 18e
- 2 écoles privées dans le 18e.
- 2 lycées d'enseignement technique et professionnel


Autres : 


- Le CRDP (centre régional de documentation pédagogique)


- Le Palais Omnisport de Paris Bercy     


La présence dans ces CA occupe 30% à 50% de mon emploi du temps d'élu.

3° Activité salariée.
Pourquoi une activité salariée ? Parce que le mandat d'élu n'offre ni couverture sociale, ni cotisation chômage et n'ouvre ainsi aucun des droits sociaux des salariés. Il me parait par ailleurs
malsain de ne vivre que d'indemnités d'élus. Par ailleurs il y a une inégalité incroyable en la matière entre le statut de fonctionnaire, ce qui n'est pas mon cas, qui se combine parfaitement
avec un mandat d'élu et les droits ouverts pour des salariés à "statut privé".
J'ai donc repris une activité salariée à mi-temps pour un salaire très éloigné de ce qui était ma dernière activité salariée avant mon élection (3700€ pour un temps plein). Après avoir été
attaché auprès du groupe socialiste d'Aubervilliers de septembre 2009 à aout 2011, je travaille désormais à 50% au service communication de l'Université Paris 13 et suis chargé de mettre en place
et d'animer les réseaux sociaux et des anciens de l'université Paris 13. Salaire net : 1338 € par mois. Je précise que je suis bien présent 2 jours à 2 jours et demi par semaine à Villetaneuse et
que je jongle avec mon agenda pour planifier ma présence tous les 15 jours.

4° Cotisations d'élus.
Je reverse chaque mois :
30 € à ma section du PS (18e JBC)
60€ au groupe socialiste de l'Hôtel de Ville - utilisé pour la communication des élus socialistes dans les arrondissements où la gauche est minoritaire
370€ au PS national et fédéral.
La cotisation à la section et au PS national est déductible d'impôt à hauteur de 66%.

5° Avantages divers.
- Pass Navigo 2 zones.
- Abonnement à 2 quotidiens, Liberation et Le Parisien et 2 hebdos (Le nouvel obs et Le Point).
Possibilité d'utiliser une voiture avec chauffeur (pool à destination des adjoints au maire de Paris). J'utilise cette possibilité de manière très exceptionnelle car je déteste rouler en voiture
dans Paris. On perd un temps considérable, on pollue et on ne sait jamais quand on arrive à bon port. J'utilise à 95% le vélo et les transports en communs qui sont les moyens les plus rapides et
les plus fiables pour aller d'un endroit à l'autre de Paris. N'utilisant quasiment pas le pool de chauffeurs, la ville de Paris m'a mis à disposition un vélo électrique. 


- Les élus ont droit à 2 places de théatre par mois et peuvent également bénéficier de places pour les matchs du PSG ou pour les représentations à Bercy, ainsi que quelques invitations privées à
des représentations dans les théatres.
- Un ordinateur portable PC.
- Un téléphone Blackberry. J'ai également un I-Phone personnel dont je paie l'abonnement.
- Pour les frais de représentations, j'ai la possibilité d'organiser un à 2 déjeuners de travail par mois avec les associations ou interlocuteurs liés à ma délégation. Avec justificatif. Je peuxégalement faire quelques missions en province ou à l'étranger et ces missions doivent être strictement liées à ma délégation (exemple : congrès de syndicat étudiant, université d'été
d'association étudiante...). Les principaux déplacements effectués sont pour la vice-présidence de l'Association des Villes Universitaires de France et ont lieu dans les villes de province ayant un patrimoine universitaire. 

6° Moyens humains :
Je dispose d'une équipe à l'Hôtel de Ville que j'ai intégralement choisie :
- Un directeur de cabinet (contractuel de droit public) - Arnaud Magnin
- Une chef de cabinet (contractuel de droit public). Constance Blanchard

- Une rédactrice SA (fonctionnaire). Noella Nilsson

- 1 secrétaire (fonctionnaires). Marie-Laure Ammar-Khodja
 


7° Patrimoine :


Je suis locataire depuis 2000 (F4 "Loyer libre" de la RIVP de 113m2 pour un loyer mensuel de 1930 €) et dispose d'une Peugeot 807 comme unique patrimoine.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilles 13/11/2011 09:55


Bravo pour cette transparence. Une question : comment sont imposées les 2 indemnités d'élus ? et le salaire complémentaire ?


Daniel Andriuzzi 18/10/2010 06:19


Didier , avais pas lu ta note sur la transparence ...Bravo ,apprécie ton action , qui devrait étre évidente pour chaque élu , ça limiterait Fantasmes , Corruption , Cupidite tout ce que j'abhorre
...A l'heure ou Cupidité , Escroquerie , Voyoucratie sont à la Tête de l'Etat à un niveau rarement atteint , décourageant électeurs ...Transparence , une Sixième République avec des Mrs et Dames
PROPRES , transparent(e)s : il y a urgence !


Natacha 11/10/2010 14:53


Pour information, les contrats de collaborateurs de cabinet ne sont pas des contrats de droit privé mais de droit public.
Cordialement,


jacques perrot 09/10/2010 11:57


Au moins, c'est clair ! Quand est-ce que tous les politiques en feront autant ?


Loisy 29/09/2010 15:14


Bravo et merci pour cette transparence
j'ignorais qu'en tant qu'élu vous n'aviez pas de couverture
je comprends mieux ton investissement à aubervillers en plus c'est politiquement intéressant j'imagine
Bien à toi