Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Pour le bonheur des parisiens, 10 ans de gauche

com

    Le slogan de 2001 était « changeons d’ère ». Le changement a eu lieu dans de nombreux domaines et ce pour le plus grand bonheur des parisiens. J’en retiens cependant 4 majeurs.

     

      1° La culture démocratique. La Ville de Paris a retrouvé son honneur et n’émarge plus à la rubrique des affaires et des passe-droits. La culture de la transparence s’est imposée à tous les domaines de la vie municipale. Une véritable démocratie locale irrigue désormais la vie parisienne, avec la création des conseils de quartier, des conseils de la jeunesse, de la vie étudiante, des parisiens extracommunautaires. Les parisiens sont consultés et associés à toutes les grandes opérations d’aménagement et d’urbanisme (PLU, Plan de déplacement, Paris Rive Gauche, Les Halles…). Cette culture démocratique réinventée se ressent dans la vitalité de la vie associative parisienne

       

      L’ouverture de Paris, le partage de l’espace public pour le vivre ensemble. La priorité absolue donnée au logement social sous toutes ses formes permettra à la Ville de Paris d’atteindre les 20% de logements sociaux en 2014 avec 6 ans d’avance sur la loi SRU. Le programme d’éradication de l’habitat insalubre dont la moitié était situé dans le 18ème touche a sa fin et ces balafres ont disparu de notre territoire. Les parisiens sont fiers des bouleversements urbanistiques dans les grandes zones en mutation (Paris Rive Gauche, Paris Nord Est, Batignolles) et partout se tisse, se créé et se recréé de la mixité sociale et générationnelle. Les familles sont de retour dans Paris qui a regagné des habitants depuis 10 ans alors qu’elle en perdait les 15 années précédentes. Mais c’est aussi une ville plus accessible en matière de transports, de culture et de crèches. Paris est la ville qui a le meilleur taux d’accueil de la petite enfance en France ! L’espace public est bien mieux partagé : création des couloirs bus, pistes cyclables, Vélib et demain Autolib, tramway, trottoirs élargis. La circulation automobile a chuté de 24% et la pollution de 32%. Dans le même temps, la ville a gagné 32 hectares de nouveaux espaces verts à l’image des Jardins d’Eole dans le 18e.

       

        3°Le rapport à ses voisins. La ville de Paris a su tisser des liens de confiance pour créer Paris Métropole et nouer de nouvelles coopérations avec ses voisins. Cela prendra d’ailleurs un sens très particulier dans le 18e avec la création du 1er quartier et de la première université trans-périphérique entre la Porte de la Chapelle et la Porte d’Aubervilliers.

          4° Le choix de parier sur l’innovation, l’enseignement supérieur, la recherche, le développement économique. Traduction très concrète : pour la première fois le taux de chômage à Paris est nettement inférieur à la moyenne nationale.  

          Depuis 10 ans, Bertrand Delanoë et son équipe font le pari de la créativité, de la solidarité, de la mixité, du service public (éducation, eau…). Cette politique validée par les parisiens, serait encore plus efficace si elle pouvait trouver un point d’appui au niveau de l’Etat qui n’a eu de cesse de vouloir l’entraver et l’affaiblir. Il faudra attendre mai 2012 pour que cette culture démocratique, économique et sociale puisse aussi faire avancer la France et pour que la promesse de 2008 « prendre un temps d’avance » prenne tout son sens pour le plus grand bonheur encore des parisiens.  

           

           

          Article publié dans "Le temps des roses", le journal de la section JBC distribué sur les marchés.


          Print
          Repost

          Commenter cet article