Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Petit récapitulatif pour comprendre d’où vient la conquête du sénat :

com

Les élections intermédiaires sous la direction de François Hollande :

 

1998 :

 

CANTONALES : 

13 départements passent à gauche – 1 à droite.

Rapport de forces : Gauche (44,3%) - Droite (40,1%) - FN (13,7%)

 

REGIONALES :

7 régions basculent à gauche (4 auraient dû basculé sans accord droite/FN)


SENATORIALES : + 4

 

1999 :


EUROPEENNES :

Le PS arrive en tête des européennes (22%)  avec 10% d’avance sur le RPR conduit par Nicolas Sarkozy et ce en dépit de la concurrence de la liste des Verts conduite par Daniel Cohn-Bendit qui obtient 10%.

 

 

2001 :


CANTONALES :

5 départements passent à gauche – 1 à droite

Rapport de forces : Gauche (45,9%) - Droite (41,9%) - FN (9,9%)

 

MUNICIPALES :

Résultats plus contrastées : gain de Paris, Lyon, Dijon, Auxerre, Tulle, Roubaix et pertes de 7 grandes villes et de nombreuses villes moyennes.

 

SENATORIALES : + 5


2004 :


CANTONALES:

11 départements passent à gauche – 1 à droite

Rapport de forces : Gauche (45,4%) - Droite (37,1%) - FN (12,5%)

 

REGIONALES :

13 régions basculent à gauche (20 régions sur 22)

 

EUROPEENNES :

Le PS arrive en tête des européennes (29%) avec 12% d’avance sur l’UMP. 

 

SENATORIALES : + 11

 

2008 :

 

MUNICIPALES :

11 grandes villes basculent (Toulouse, Strasbourg…) à gauche

et un très grand nombre de petites et moyennes villes.

 

CANTONALES :

8 départements basculent à gauche et un bascule à droite.

Rapport de forces : Gauche (47,8%) - Droite (40,7%) - FN (5%)

 

SENATORIALES : +23

 

Les élections intermédiaires sous la direction de Martine Aubry

 

2009

 

EUROPEENNES :

Le PS fait jeu égal avec Europe Ecologie – Les Verts (16%)

et arrive 10% derrière la liste UMP.

 

2010

REGIONALES :

Une région bascule à gauche, la Corse.

 

2011

CANTONALES :

2 départements basculent à gauche – 1 à droite.

Rapport de forces : Gauche (49,5%) - Droite (31,7%) - FN (15,2%)

 

  ***********************************

 

25 septembre 2011 :

+ 25 sénateurs. Majorité absolue pour la gauche.

 

 

Ce récapitulatif permet de comprendre quand et comment s'est joué la conquête du sénat par étapes successives. Alors je ne sais pas si le PS faisais pitié en 2008 avant Martine Aubry, mais l'alternance au sénat est la récolte de conquêtes locales très régulières de 1998 à 2008. Sans ce renforcement sans précédent de notre enracinement local (en étant d'ailleurs 5 ans dans la majorité et 5 ans dans l'opposition...), il n'y aurait jamais eu de conquête du sénat le 25 septembre.

Print
Repost

Commenter cet article

anne Ibanez 27/09/2011 09:57


Merci Didier pour ce simple rappel objectif