Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Bonne année aux militants et sympathisants de la section JBC

com
Très bonne année aux militantEs et sympathisants de la section JBC. Une année qui sera presque exclusivement tournée vers la préparation de l'objectif de la reconquête de 2012. Finaliser un programme, définir des alliances et désigner notre candidatE pour mettre fin à 10 ans d'Etat UMP. Notre section sera active pour organiser au mieux les primaires et Jean-Philippe jouera d'ailleurs un rôle très important dans leur organisation au niveau de Paris. Réussir les primaires cela passera par notre capacité à faire participer le maximum de nos électeurs à ce rendez-vous. Il ne s'agit pas d'organiser un vote interne avec des clans à former dans la section pour savoir qui est derrière qui. Je fais d'ailleurs partie des nombreux militants qui n'ont pas encore faire leur choix. Heureux ceux qui sont déjà blindés de certitudes pour savoir qui est le ou la meilleure candidate à ce stade. Pour ma part, je ferai un choix "définitif" quand je connaitrai l'intégralité du "casting", mais les candidatures de DSK, de Hollande, de Montebourg, de Moscovici et même de Valls me paraissent intéressantes. A ce stade je constate d'ailleurs que les 4 derniers cités ont tous publié un bouquin et que chacun de ces livres sont bien plus riches et intéressants que les textes des conventions votées au canon. Le débat sur les primaires a lieu et personne ne doit s'en plaindre. Si des débats politiques sont posés maintenant c'est d'abord parce que la mécanique des conventions n'a en réalité permis aucun débat politique avec ce mécanisme de centralisme démocratique producteur d'unanimité factice et superficielle. Pendant les 10 années où j'ai animé cette section, il y a toujours eu des "courants" et des "leaders de courant" qui s'attachaient à faire vivre un débat interne et en étant assez rarement en phase avec "la direction du PS". Je dois dire que je suis quelque peu étonné par le moment que nous vivons. Ces groupes politiques qui ont été les principaux opposants à François Hollande tout au long de son mandat sont désormais installé au coeur de l'appareil socialiste et de la direction de notre parti. Or ce sont eux qui imposent cette culture du centralisme démocratique.  C'est de là que fleurissent les procès en sorcellerie ou en exclusion contre un des candidats à la primaire, Manuel Valls. Aujourd'hui Manuel Valls et demain DSK ? On peut se poser la question. Je ne suis pas d'accord avec les propos de Manuel Vals sur les 35h, mais j'ai eu l'occasion de regretter lors de la dernière convention que nous n'ayons plus rien à dire sur le sujet non plus. Et surtout le fait que le débat soit entretenu par les socialistes avec les primaires est bien plus intéressant que ces démarches anesthésiantes qui ont fait fuir tant et tant de nos adhérents. Je lance d'ailleurs un appel à tous ceux qui ont milité un jour dans notre parti et notre section à profiter de 2011 pour venir participer à nouveau à notre action parce que la réussite de 2012 et l'alternance ne se construira que sur un PS fort. Et un PS fort, ce n'est pas seulement une "direction" du PS forte et unie, c'est aussi un réseau de militants et d'élus qui se mobilisent et qui suscitent à la mobilisation de nos électeurs. 
Je comprends combien les remugles du désastreux congrès de Reims et le retour du centralisme dans les mois qui ont suivi, peuvent avoir déstabilisé nombre d'entre vous. Je comprends l'aversion à cette méthode verticale qui méprise ouvertement la richesse militante, politique et intellectuelle et je conçois que cela ait conduit tant d'entre vous à prendre du champs et à ne plus vouloir participer à ces mascarades, en ne votant plus et en ne cotisant plus. Mais chacun doit mesurer l'importance des mois qui nous séparent du second tour de la présidentielle de 2012. Je suis toujours frappé par la façon dont nombre d'électeurs de gauche s'apprêtent à envisager à nouveau l'élection présidentielle comme une élection à la proportionnelle. C'est d'ailleurs exactement avec ce raisonnement que la gauche s'est suicidée un certain 21 avril. Et quelque soient nos déceptions et nos appréhensions devant le spectacle offert par notre parti depuis la dernière présidentielle, chacun doit prendre conscience que c'est notre parti qui reste le garant d'une victoire contre Sarkozy et que c'est bien lui qui doit se préparer, se saisir et se ressaisir pour réussir au mieux l'alternance. Alors participez à nouveau à nos travaux autour de l'équipe qu'anime Jean-Philippe Daviaud. Vous n'avez par payé depuis 2 ou 3 ans. Rien de grave, il vous suffit de repartir de zéro et d'adhérer à nouveau en vous réinscrivant sur le site internet du PS www.parti-socialiste.fr 
Bref, 2012 se gagnera en 2011 et c'est en 2011 qu'il faut regonfler les voiles de notre old PS. Nous aurons d'ailleurs à mobiliser les "grands électeurs" dont quelques uns d'entre vous feront partie pour que la liste conduite par notre camarade Jean-Pierre Caffet obtienne le plus grand nombre de sièges lors des sénatoriales à l'automne prochain. Le sénat peut basculer à un ou 2 sièges près. 
Mais je n'oublie pas que 2011 sera aussi un anniversaire, celui des 10 ans de changement d'ère à Paris sous la conduite de Bertrand Delanoë. Je suis très fier de participer à l'action conduite par cette équipe animée par Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo. Cet anniversaire ne sera pas une "fin" mais simplement l'occasion de mesurer le chemin parcouru et dans notre arrondissement, je crois pouvoir dire que notre plus grande fierté doit être la réussite de ce programme très long, lourd et fastidieux : la résorption de l'habitat insalubre dont la moitié des sites parisiens était situé dans le 18ème. Allez vous ballader rue du Nord, rue du Roi d'Alger, rue Emile Duployé, rue Ernestine ou encore rue Caillé pour appréhender la fin de ces verrues indignes de Paris. 
Mais il suffit aussi de se ballader du côté de la Porte de la Chapelle pour comprendre qu'il reste encore tant et tant à faire et que le Paris de demain, celui qui effacera la frontière artificielle avec la banlieue,  est en train de naître du côté de ses portes. 
Alors meilleurs voeux de bonheur personnel, professionnels et militants et j'espère qu'à notre modeste échelle, élus comme militants sauront convaincre à nouveau le maximum d'électeurs socialistes de nous accompagner dans cet objectif majeur : 15 ans après la mort de François Mitterrand, la gauche doit impérativement gagner l'élection présidentielle de 2012. De 1965 à 1981, il y a eu 3 défaites présidentielles avant de gagner en 1981. Depuis la fin du double septennat de François Mitterrand, le PS a perdu 3 élections présidentielles. Le compte est bon et là on ne peut plus se permettre le luxe d'un Sarko bis alors tout ne se jouera pas seulement dans le casting des fameuses primaires mais bien aussi à la "base". Cette année doit être une belle année de mobilisation des adhérents, des anciens adhérents qui reviennent et des nouveaux qui nous rejoignent. 
Excellente année à chacune et chacun.
Print
Repost

Commenter cet article

Loisy jf 10/01/2011 17:16


Didier j'apprécie ton billet notamment ta pique sur le centralisme de Solfé mais je n'accepte pas la phrase ci-dessous surtout le terme "blindés."
" Heureux ceux qui sont déjà blindés de certitudes pour savoir qui est le ou la meilleure candidate à ce stade"
Je soutiens SR et je ne suis pas blindé , je suis fidèle, comme ceux et celles qui ont soutenu Mitterrand dans toutes ses défaites et qui en 81 l'ont vu gagner
Et puis allez! procès d'intention: tu es orphelin parce que Bertrand n'est pas candidat et malgré toute la liberté que je te reconnais tu attends qu'il se prononce! Alors après tu pourras faire ton
choix!
Est-ce que je suis dans l'erreur!
Un camarade socialiste dé blindé: Loisy


nicole 10/01/2011 15:19


très captivant ton discours, je rappelle pour les "oublis" de renovellement d'adhérant(e) que nos chefs de section sont là pour nous le rappeler. pour ma part , c'est une sorte depélerinage car le
bureau de ma section et juste en face de mon ancien poste ...militaire
moi aussi je suis impatiente de savoir le candidat (e) qui mènera notre parti a la victoire. je suis sûr du bon choix de nous tous. amitié socialiste Didier