Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

5 bonnes raisons de faire de Paris une zone trente

com

Proposition déposée dans le cadre du débat d'Oser Paris pour la préparation de la campagne d'Anne Hidalgo aux prochaines élections municipales de mars 2014. A retrouver sur www.anne-hidalgo.net

Les objectifs du plan climat sont encore loin d’être atteints à Paris, malgré la réduction du trafic automobile à Paris depuis 2001. Proposons alors que la règle générale à Paris concernant la vitesse autorisée soit 30km/h et que certains axes puissent faire l’objet de vitesses particulières, notamment pour les axes de transit dans croisements (type voies sur berges ou certains axes du bd des Maréchaux). Une telle mesure aurait 4 avantages :

1° Une singulière réduction des émissions des gaz nocifs. La baisse de la vitesse est un facteur très important de réduction des émissions de gaz.

2° Une fluidification du trafic. Les 3 principaux facteurs de création d’embouteillages sont les goulets d’étranglements, les carrefours mal régulés (voitures franchissant le feu alors qu’elles ne sont pas sûres d’atteindre l’autre rive du carrefour), mais aussi les différences de vitesses. Ainsi l’effet des radars sur les autoroutes a été une bien plus grande régulation du trafic, bien plus d’automobilistes roulant à la même vitesse évitant ainsi les effets d’accordéons. Une telle mesure aurait un effet très bénéfique sur les embouteillages et il est même probable qu’elle aurait peu d’impact sur les temps de parcours globaux ou alors l’inverse de celle attendue !

3° Un effet sur la sécurité routière. Encore aujourd’hui l’accidentologie parisienne est claire : ce sont les piétons qui sont les principales victimes routières. Or si tout le monde roule à 30km/h, cela signifie une bien plus grande maîtrise des freinages et donc une nette baisse du nombre de morts encore trop nombreux à Paris sur la chaussée.

4° Une généralisation du contresens cyclable. L’expérience des contresens cyclables est concluante. Pas d’accidentologie en plus et une incompréhension des cyclistes qui utilisent ces contresens et se font verbaliser dans les rues qui ne sont pas en zone trente comme s’ils étaient aussi dangereux que des automobilistes en contresens.

5° Réduire les importantes nuisances sonores.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article