Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. 
Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Intervention au Conseil de Paris 9 juillet - Groupe DP - Stratégie piétons

com

Madame la Maire, mes chers collègues,

 

Cette délibération vise à accompagner des associations pour des initiatives citoyennes favorisant la marche à Paris. Nous avons un peu l’impression de vivre avec cette délibération ce que l’on vit trop souvent dans le champ de la politique de la Ville, à savoir un saupoudrage de petites subventions pour de petites ambitions.

Mais enfin la question de la stratégie piétons ne peut pas se traduire par de petits financements pour de petites initiatives permettant des petites animations qui sont là pour amuser la galerie.

Paris est aujourd’hui est un immense chantier et pourtant le premier mode de déplacement des parisiens reste la marche avec 66% de part modale. Or que peuvent constater les piétons parisiens ? Que leurs trottoirs sont encombrés de trottinettes ou deux roues. Que leurs trottoirs sont bien souvent éventrés par les opérateurs de réseaux qui mettent beaucoup de temps à reboucher leurs travaux. Mais surtout au cours de ces 18 dernières années combien de vraies zones piétonnes ont été créées à Paris depuis celle autour des Halles ? Il y a eu les voies sur Berges qui de la rive gauche à la rive droite ont permis de reconquérir les berges de Seine pour les promenades. Mais dans toutes les villes de France les zones piétonnes sont des rues où il y a des commerces, des cafés, des restaurants, des théatres, des cinémas. Il n’y a que Marseille pour rivaliser avec Paris dans cette frilosité à la piétonnisation des rues. Quand on se promène dans les rues de Nantes, Rennes, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Tours, Rouen, Lille, Strasbourg, La Rochelle, Montpellier, Nice, chacun peut constater que les rues piétonnes sont parfaitement compatibles avec une vie commerçante et culturelle. Notre ville vit ainsi un paradoxe incroyable. Elle est la Ville de France où ses habitants ont le plus abandonné leur voiture individuelle et où la pratique de la marche est la plus répandue mais elle est également la ville à disposer du moins de rues totalement piétonnes. Et cette problématique ne concerne pas que le centre de Paris. Notre groupe avait fait voter en Conseil de Paris comme du 18eme l’idée du piétonnisation du haut de la butte Montmartre. Et nous attendons toujours la suite.

Quand on voit le spectacle de voitures circulant rue Norvins dans le 18eme, rue de Buci dans le 6eme, rue Mouffetard dans le 5eme, rue de la butte aux Cailles dans le 13eme, rue de la gaité dans le 14eme et je pourrais encore en citer bien d’autres et bien ce spectacle de voitures au milieu des piétons et des restaurants ou cafés n’existe nulle part ailleurs. La stratégie de piétonnisation de Paris mérite non pas des petits saupoudrages avec des petites subventions de 2000€ mais de vraies ambitions dans tous les arrondissements de Paris. Dans le programme de mandature c’était pourtant ce qui était annoncé et nous sommes bien loin du compte. 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article