Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. 
Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Intervention au Conseil de Paris du 13 juin - Bien être animal

com

Communication sur le lancement d'un appel à projets sur la sensibilisation des Parisiennes et des Parisiens au bien-être animal.

 

    Madame la Maire, chers collègues,

    Lors du débat sur la Mission Animaux, nous avions défendu des vœux en vue de faire avancer la cause animale.  Je pense notamment au vœu demandant la mise en place d’un label visant à établir un partenariat entre animaleries et refuges d’Ile-de-France afin de proposer en priorité des animaux abandonnés.

    C’est bien avec l’engagement de l’ensemble des acteurs liés au monde animal que nous pourrons faire avancer cette cause à laquelle de nombreux Parisiens et Français sont sensibles, et cela de plus en plus. Il est donc bienvenu de sensibiliser les Parisiennes et Parisiens au bien-être animal.

    Nous le savons la souffrance animale s’étend dans bien des domaines : l’agriculture, le divertissement, l’industrie de la mode. Il ne s’agit pas simplement de jeter l’anathème contre tel ou tel, mais de trouver des solutions à l’amélioration de la condition animale, tant au niveau local que national. Nous avons vu l’effort de la Ville qui a engagé un certain nombre de travaux.

   

    Le Gouvernement est à la tâche :

  • le Ministre de la Transition écologique et solidaire a lancé en avril dernier un groupe de travail composé d’experts scientifiques, d’associations engagées, d’élus et de représentants de l’État en vue de travailler à l’amélioration du bien-être animal dans 4 filières :
  • les parcs zoologiques,
  • les delphinariums,
  • les cirques et spectacles itinérants
  • et les élevages de visons pour la production de fourrure.

Il sera remis le mois prochain des propositions, constitutives d’une feuille de route.

Les Français, dans une grande majorité, se disent opposés à un certain nombre de pratiques mettant en scène les animaux. Il a été voté au Canada l’interdiction de garder en captivité des baleines et des dauphins. La question de ces animaux marins enfermés est bien à l’ordre du jour des discussions du groupe de travail.

  • Le monde de l’agriculture n’a bien sûr pas été occulté. La loi sur l’agriculture et l’alimentation promulguée en novembre dernier  
  • a par exemple étendu le délit de maltraitante en élevage aux activités de transport et d’abattage,
  •  a doublé et durci les peines d’emprisonnement,
  • a permis aux associations de protection animale de se porter partie civile,
  • a interdit la mise en production de poules pondeuses en cages dans tout nouveau bâtiment d’élevage.​​​​​​​

Nous avons pu récemment mesurer que cette cause animale touchait de plus en plus les français, la liste animaliste obtenant quasiment le même score que la liste communiste conduite par Ian Brossat.

    Bref, nous le voyons, c’est bien avec l’ensemble des parties et à travers des moyens éducatifs et législatifs, que nous pourrons faire avancer cette cause. Sensibiliser petits et grands sur cette question qui devient de plus en plus importante dans notre société est une bonne chose.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article