Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. 
Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de l'EIVP. Adhérent de La République En Marche et membre de son comité de pilotage parisien, je suis membre du groupe Démocrates et Progressistes au Conseil de Paris et dans le 18eme. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate. Par ailleurs cycliste, pianiste, pongiste et amoureux de la montagne et des écrins.

Intervention pour le groupe Démocrates et Progressistes au sujet de l'école Du Breuil.

com

Le vœu du groupe communiste met en avant la crise que vit actuellement l’école du Breuil. Il pose de bonnes questions mais donne de mauvaises réponses. Notre groupe ne peut proposer de revenir à une situation antérieure qui était encore pire que la réforme proposée.  Se plaindre ici de voir l’école se tourner vers des financements privés est parfaitement absurde. Absurde car le gouvernement précédent avait procédé à une réforme de la taxe d’apprentissage pour permettre précisément de rediriger les flux de financements privés des grandes écoles vers les écoles de formations infra bac.

Il est vrai que pour aller chercher ces nouveaux financements le régime antérieur n’était en rien adapté à cette recherche. Et le mode de la régie est de ce point de vue un progrès. Mais il n’en reste pas moins que cette réforme est une belle occasion ratée. Celle du rapprochement avec l’EIVP.   Et en particulier parce que l’EIVP a justement une vraie compétence dans la recherche de financements privés qui aurait pu être utile à l’école du Breuil. Il y avait un autre projet qui avait été largement engagé dans la mandature précédente et qui figurait encore dans la feuille de route fixée par la maire de Paris à Marie-Christine Lemardeley en début de mandature. Il s’agissait du rapprochement de l’école du Breuil et de l’EIVP que j’ai l’honneur de présider. Il s’agissait de créer une belle école du génie urbain et paysager et au vu des enjeux de notre ville en matière d’urbanisme et de végétalisation que nous mettons en avant à chaque conseil de Paris cette idée correspondait exactement à ce que tous les acteurs attendaient, y compris le corps enseignant et ceux qui ont dirigé cette école. Cette réforme était la solution idéale pour tirer vers le haut cette école qui est très importante. Et avoir un continuum de formations infra-bac et post bac était très intéressant pour ces métiers de la Ville. Et cette réforme devait s’accompagner d’ailleurs, dans un rapport gagnant gagnant à un investissement important dans l’immobilier qui est effectivement nécessaire. Cette réforme a été abandonnée en rase campagne pour céder aux caprices ahurissants d’une chef de bureau et cette façon de voir le politique céder aux chantages de responsables administratifs est un mode de gouvernance pour le moins étrange. En 3 ans cette école a connu 3 directeurs et cette instabilité est le reflet d’une absence de vision à long terme et c’est fort dommage.

Mais les bonnes idées que l’on range dans les tiroirs finissent toujours par ressortir. Il faut juste un minimum de courage politique.

 

Par ailleurs, l’école du Breuil a un très beau rendez-vous avec les parisiens. Lors des journées portes ouvertes les jardiniers et étudiants de l’école vendent à pris très modiques, graines, plantes, plants et arbres pour les parisiens. Ces journées ont lieu en mai. Il y a longtemps eu ce rendez-vous en mai et un autre rendez-vous en septembre lors de la fête des jardins fin septembre. Ce 2eme rendez-vous a été annulé et c’est dommage car, pratiquant l’agriculture urbaine depuis longtemps, l’automne est la bonne période pour les plantations.

Nous proposons donc que ce beau moment de rencontre entre les parisiens et l’école du Breuil ait à nouveau lieu deux fois par an.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article