Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Intervention sur la présence postale à Paris au nom du groupe RG-CI au conseil de Paris du 3 juillet

com

Intervention Présence Postale

 

 

Madame la Maire, mes chers collègues,

 

La Poste est toujours aujourd’hui une entreprise sous le contrôle de l’Etat, la circulation du courrier devant être organisée de manière sécurisée et au profit de tous les citoyens. Cependant, si les façades de nombreux immeubles égrènent encore les trois lettres «  P.T.T. », les missions et le statut de l’entreprise ont profondément évolué.

 

Elle a tout d’abord ancré son activité autour de nombreux services : livraison du courrier certes, mais aussi, colis, activité bancaire, services à domicile, etc…Ces diverses activités se compensent et permettent de garantir une bonne santé économique globale, ce qui n’est pas le cas d’autres services postaux européens qui avaient fait le choix de se concentrer sur une seule activité.

 

La Poste, est une entreprise avec une spécificité importante :

  • Elle a dû s’ouvrir à la concurrence dans certains domaines d’activités, notamment en ce qui concerne la livraison des colis qui est fortement concurrentiel.
  • Elle a en parallèle l’obligation, fixée par la loi, d’assurer un service public dans 4 domaines dont la livraison du courrier 6 jours sur 7 et la livraison de la presse.

 

Son implantation importante sur le territoire français est d’ailleurs encadrée par la loi et cela lui permet de développer des services de proximité. Ses facteurs et factrices sont ainsi créateurs d’un véritable lien social, notamment dans les territoires ruraux et isolés.

 

Ainsi doté de ce rôle de service public, il est normal que La Poste développe un dialogue plus approfondis avec les collectivités afin que sa mission soit assurée dans les meilleures conditions et que les évolutions soient concertées.

 

 

Ce préambule posé, il nous semble important de souligner deux choses.

 

La première est que Paris n’est pas une zone déficitaire en service public postal. Nous sommes une ville dense dotée de nombreux moyens de transports. Si de nouveaux types de points de contact se sont développés, il n’en reste pas moins qu’il perdure un maillage important des bureaux de poste.

 

Nous ne pouvons donc arguer la disparition d’un service public car cela serait faux et bien arrogant à l’égard des territoires qui n’en sont pas doté. Il s’agit donc de garder une certaine mesure.

 

 

La deuxième chose à souligner, selon notre groupe, est l’impact de l’innovation technologique. Elle a profondément modifié nos moyens de communication et a nécessité que La Poste fasse un travail sur ses missions, et sur son accueil.

 

Je salue d'ailleurs l'initiative de Paris & Co en mai dernier au Labo de l'édition qui a organisé un Hackaton timbré avec La Poste pour faire travailler étudiants et startups sur ce que sera le courrier et le timbre demain. 

 

Actuellement, la baisse globale des volumes de courrier n’est pas compensée totalement par les nouvelles activités. Nous ne pouvons donc pas continuer à espérer faire survivre un service comme il existait autrefois, dans un « bon vieux temps » imaginaire, alors que la réalité des usages évolue chaque jour un peu plus.

 

Ainsi, nous trouvons que les nouveaux lieux de service postal, au sein des commerces, ou à travers le regroupement de multiples services publics sont intéressants et correspondent aux besoins des usagers.

La réflexion à mener repose certainement sur une finesse plus importante dans le choix de ces nouveaux lieux comme le propose le vœu de l’exécutif.

 

 

La Poste repense son maillage territorial. Cela n’est pas une mauvaise chose. D’ailleurs, au-delà d’une réflexion quantitative, il nous faut mener un travail sur le qualitatif pour l’accueil du public. Certains bureaux de poste ne sont aujourd’hui plus du tout adaptés au public reçu.

 

La Ville a une connaissance large de son territoire, et nous saluons donc le dialogue engagé avec l’entreprise. La présence dans les quartiers politique de la Ville est à ce titre une demande qui doit subsister.

 

Cependant, attention à ce que le dialogue ne soit pas être basé sur une opposition systématique et le refus de tout changement.

 

C’est pourquoi, le vœu de l’exécutif nous parait équilibré et nous espérons qu’il permettra un dialogue constructif avec La Poste au service des Parisiennes et des Parisiens.

 

 

Je vous remercie

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article