Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Intervention au Conseil de Paris du 31 janvier - Débat sur la délibération du groupe LR au sujet du Bd Périphérique.

com

Madame la Maire, mes chers collègues,

 

Personne ne le niera, la question du périphérique est un problème majeur pour notre capitale et plus largement pour notre métropole.

 

Barrière entre la Ville centre et la banlieue, source de nombreuses nuisances sonores, olfactives et environnementales, cauchemar pour les cyclistes et marcheurs qui veulent le franchir, le boulevard périphérique reste cependant un trajet obligé et compliqué pour de nombreux métropolitains et au-delà.

 

 

Il pose donc à ce titre un problème complexe pour les responsables publics.

 

Et d’ailleurs, en ce domaine il faut éviter deux écueils :

 

  • Celui de faire croire que rien n’est fait pour le périphérique.
  • Celui de faire croire que les nuisances peuvent être juste cachées et que les solutions seraient simples et peu coûteuses.

 

Tout ceci n’est pas vrai. Des mesures comme l’enrobée phonique ou les innovations architecturales proposées dans le cadre de « Réinventer Paris » sont des premières réponses au problème du périphérique.

 

Mais, si le sujet soulevé par le groupe Les républicains est important, la réponse apportée n’est cependant pas à la hauteur de la problématique.

 

Il me semble pourtant, que nous aurions tous à gagner, les habitants de Paris mais aussi de la Métropole, à travailler ensemble. Nous devons trouver un consensus sur les actions à mener pour mettre fin à la cicatrice urbaine que représente le périphérique

 

Réduire les nuisances sonores, la pollution, pour favoriser la santé des citoyens et notamment ceux qui habitent en proximité, est un premier sujet. Il faut également prendre en compte le flux important de circulation, et les reports possibles ou non.

 

Plus globalement c’est un défi urbanistique, technique et financier qu’il nous faut relever, et certainement un défi de gouvernance. Il nous innover et innover ensemble.

 

Ainsi, le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants propose la création d’une Mission d’Evaluation et d’Information dès 2017 pour travailler à l’avenir du boulevard périphérique.

 

Nous voterons contre la délibération du groupe LR qui ne répond pas complètement au sujet, mais nous espérons qu’elle sera le début d’un travail constructif avec l’ensemble des élus de cette Assemblée.

 

Je vous remercie.

Print
Repost

Commenter cet article