Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Discours de cérémonie de remise des diplômes de la 54ème promotion de l'EIVP à L'Hôtel de Ville

com

- la 54e promotion d’ingénieurs de l’Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP),

- la 5e promotion du Mastère spécialisé « Urbantic », co-accrédité EIVP-ENPC

- la 1ère promotion du Mastère spécialisé « Urbeausep », co-accrédité EIVP-ENGEES avec le soutien du SIAAP

- la 31e promotion de l’EPSAA Assistant en architecture

Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

Je remercie Mme Marie-Christine Lemardeley de me donner la parole pour saluer à mon tour les diplômés de l’Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris, ceux des Mastères spécialisés « Urbantic » et « Urbeausep », et ceux de l’EPSAA Assistant en architecture, en tant que président du conseil d’administration de l’Ecole.

Pour vous, parents et partenaires de l’Ecole, qui entourez avec fierté ces nouveaux diplômés, je souhaiterais retracer l’évolution de l’Ecole par quelques dates clefs et partager avec vous ses perspectives d’avenir.

I - Evolution de l’Ecole en quelques dates clefs

L’École des Ingénieurs de la Ville de Paris est une Grande Ecole d’Ingénieurs - dont la mission principale est la formation initiale d’ingénieurs - qui a développé des missions de formation continue et de recherche sur les problématiques urbaines, et créé des diplômes d’établissement.

Depuis sa fondation en 1959, l’EIVP est l’unique école d’ingénieur, habilitée par la Commission des titres d’ingénieur (CTI), à délivrer le diplôme d’ingénieur en génie urbain. L’Ecole affirme ce positionnement singulier qui la distingue en tant qu’Ecole de référence en aménagement et gestion durable des villes.

Au fil des années, elle acquiert reconnaissance et autonomie : d’Ecole des ingénieurs de la Préfecture de la Seine, service municipal de la Mairie de Paris, elle accède au rang de Grande Ecole d’ingénieurs en tant qu’Ecole des ingénieurs de la Préfecture de Paris en 1971. L’Ecole devient « Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris - Ecole supérieure du génie urbain », un établissement public municipal – sous statut de régie administrative dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière à compter du 1er janvier 2006.

En 1986, l’Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris ouvre sa formation aux élèves de la « filière civile » (non fonctionnaires de la Ville de Paris) qui représentent aujourd’hui 87% des promotions, et recrute via le concours commun Mines - Ponts.

En 1996, l’Ecole s’associe au concours commun TPE/EIVP pour organiser l’oral du recrutement de ses élèves. De 10 élèves, les promotions augmentent et atteignent aujourd’hui près de 120 élèves par année dont seulement 10 places offertes aux élèves fonctionnaires. Votre promotion, rentrée à l’Ecole en septembre 2012, représente 69 ingénieurs en génie urbain diplômés à l’issue de trois années de formation au cours desquelles le développement urbain durable aura été le fil conducteur de vos enseignements.

L’enjeu est de taille : former les professionnels qui réaliseront la ville de demain, dans une approche transversale des projets d’aménagements.

Ainsi, depuis 57 ans, les ingénieurs de l’EIVP façonnent et réinventent les villes dans le monde et déploient leurs compétences dans tous les secteurs du génie urbain.

Pour relever des défis technologiques et des enjeux urbains de plus en plus complexes, l’EIVP a signé, l’année de son cinquantenaire, un partenariat stratégique avec l’Ecole des ponts et adhère à Université Paris-Est, qui contribue à la construction d’un pôle universitaire francilien sur le champ « Ville, Environnement et leurs ingénieries ». Les conventions d’association ont été renouvelées en 2015.

Ces alliances récentes et les synergies qui en découlent ont renforcé la position de l’Ecole, aux plans national et international :

- au niveau de la recherche et de la formation dans la course aux Investissements d’Avenir : l’EIVP participe au LABEX Futurs urbains qui représente l’excellence de la recherche pour la ville de demain, et est partie prenante des deux projets d’IDEFI : Paris-Est d.school at Ecole des Ponts et IDEA qui prônent une pédagogie innovante et créative,

- et au niveau de la formation par l’accréditation à trois mastères spécialisés dont le Mastère « Urbantic », co-accrédité avec l’Ecole des Ponts, dont la 5e promotion est diplômée ce soir, et le Mastère « Urbeausep » dont la 1ère promotion est diplômée ce soir ; par la mise en place de la formation en bi-cursus ingénieur-architecte / architecte-ingénieur, commune à l’ENSA Paris La Villette et l’ESTP, dont les premiers ingénieurs-architectes sont diplômés ce soir.

La recherche à l’EIVP initiée en 2005, est transversale, à l’image de ses enseignements. L’Ecole a fait le choix de favoriser trois axes thématiques : « Résilience urbaine et son ingénierie », « Energie en ville et climat urbain », et « Aménagement urbain opérationnel et espaces publics ». Une quatrième thématique de recherche est en cours de structuration sur « les systèmes urbains numériques ».

II – Un tournant historique : des nouveaux locaux, une reconnaissance des pairs

Avec le soutien de la Ville de Paris, l’EIVP poursuit et développe l’innovation pour les villes. L’année 2012 marque un tournant historique pour l’Ecole qui s’installe en novembre sur son nouveau campus au cœur de Paris, dans le quartier de Belleville. 4500 m2, dont la restauration a été financée par la Ville, dédiés à la formation et à la recherche pour les villes durables et intelligentes.

Votre promotion aura déménagé en novembre, de la rue Fénelon dans le Xe arrondissement où elle aura passé 2 mois, un peu à l’étroit, pour rejoindre le nouveau site, digne d’une grande école d’ingénieur.

Les locaux sont inaugurés en février 2013 par le Maire de Paris, et les travaux se poursuivent pour accueillir en octobre la formation Assistant en architecture de l’EPSAA, diplôme d’établissement d’une durée de trois ans, intégré à la régie EIVP au 1er janvier 2014, dont la 31e promotion est diplômée ce soir.

Ce sont près de 530 étudiants en formation diplômante ou labellisante auxquels s’ajoute un nombre croissant de stagiaires en formation continue qui étudient sur le campus Rébeval

L’année 2013 est également marquée par :

- l’adoption par le Conseil de Paris du premier Contrat d’objectifs et de moyens couvrant la période de 2013 à 2016, signé en mars 2014 ;

- la création, sous l’égide d’UPE en partenariat avec l’Université Paris Est Marne-la-Vallée (UPEM), les ENSA de Paris Belleville et Ville et Territoire (Marne-la-Vallée), de la licence professionnelle « Assistant à chef de projet en aménagement de l’Espace » qui confirme son intérêt. La 3e promotion a fait sa rentrée en septembre dernier.

L’année 2014 voit la première évaluation par l’HCERES (Haut conseil d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur) de l’Ecole, commune à celle de l’Ecole des Ponts, pour le plan quinquennal 2015-2019.

Les unités de recherche, évaluées par ailleurs, ont conduit à la constitution d’une équipe de recherche interdisciplinaire « Génie urbain et environnement » au sein du Lab’Urba, laboratoire commun à UPECréteil, UPEMarne-la-Vallée et l’EIVP, depuis le 1er janvier 2015.

Cette évaluation par les pairs a montré tout le chemin parcouru au cours des dernières années et l’efficacité des mesures engagées pour permettre à l’Ecole de jouer un rôle significatif dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche en tant qu’Ecole de référence en génie urbain.

Le conseil scientifique unique Ecole des Ponts-EIVP, composé de scientifiques de renommée internationale, apporte à la recherche et aux formations dispensées des éclairages motivants et dynamiques de haut niveau scientifique.

L’International tient aussi une place privilégiée dans le développement de l’Ecole dont les élèves sont les ambassadeurs, comme peuvent en témoigner aujourd’hui les diplômés de la promotion 54.

L’Ecole a vu son habilitation renouvelée pour le programme d’échange de l’Union européenne « ERASMUS PLUS » jusqu’en 2021 et poursuit ses liens privilégiés avec des établissements européens ou internationaux qui représentent 25 accords bilatéraux et 17 doubles diplômes avec 7 établissements (Espagne, Etats-Unis, Maroc, Australie, Brésil) dont six d’entre vous sont diplômés ce soir.

III – Quelques perspectives

Du côté de l’enseignement et des formations,

  • Le projet de transformation du diplôme d’établissement EPSAA Assistant en architecture en licence professionnelle suit son cours ;
  • Une évolution des enseignements s’appuyant sur une démarche de définition de compétences.

Du côté de l’établissement,

  • l’Ecole s’est associée au projet I-Site UPE dont le résultat est à venir en tant qu’interlocuteur de la Ville de Paris pour privilégier des lieux d’application de projets de recherche ;
  • « Le clos du partage », jardin aménagé par les élèves de l’Ecole Du Breuil, en partenariat avec les élèves-ingénieurs de l’EIVP et EPSAA Assistant en architecture ; Permettez-moi au sujet de l’école Du Breuil de regretter les choix en cours faits par la Ville de Paris qui sont de vrais reculs sur ce beau projet de rapprochement entre l’EIVP et l’école du Breuil mais nous en reparlerons ultérieurement.
  • Un nouveau directeur à compter de juillet 2016 et je veux saluer Franck Jung qui prendra le gouvernail de ce beau navire début juin. Il aura à écrire une nouvelle page de notre belle histoire.

Du côté de la recherche,

  • l’Ecole a signé une convention cadre de partenariat avec la Mission Ville intelligente et durable dans le cadre du développement du schéma directeur numérique de la Ville de Paris.
  • 2 projets de recherche du programme H2020 de l’Union européenne ont été retenus.

Du côté soutien et management, face à un budget de plus en plus contraint,

  • l’Ecole poursuit activement le développement de financement externe via de nouveaux contrats de recherche et de nouvelles formations continues ;
  • l’Ecole a augmenté les frais de scolarité après une consultation auprès les élèves et mis en place des bourses d’établissement sur critères sociaux ;

Au nom du Conseil d’administration et en mon nom propre, je vous adresse toutes mes félicitations pour l’obtention de votre diplôme et vous souhaite une grande réussite dans votre carrière professionnelle. Les élus que nous sommes avons la mission d’influer sur les décisions municipales. Vous serez demain les inventeurs, les innovateurs, les ingénieurs, les concepteurs, les façonniers et les modeleurs de la ville de demain. Une ville horizontale, une ville collaborative, une ville numérique, une ville économe, une ville durable, une ville intelligente. Une ville qui concentre les moteurs de l’économie de demain, mais aussi de très nombreux défis du vivre ensemble, de la transition énergétique et de tous les flux humains, culturels comme économiques et écologiques.

Je vais passer la parole à Régis Vallée, notre directeur. Ce sera sa dernière remise de diplôme et je mesure l’émotion qui doit être la sienne ce soir. Je veux ici lui témoigner toute ma reconnaissance et ma gratitude dans le bout de chemin parcouru ensemble. Cette école a connu des moments difficiles. Régis Vallée a non seulement contribué à relever la tête mais il a été un moteur pour que cette école enclenche une très belle dynamique en nouant des contacts stratégiques, notamment avec les entreprises, ou les autres établissements d’enseignement supérieurs pour valoriser son image. Alors je n’ai plus qu’un seul mot, un immense merci.

Print
Repost

Commenter cet article