Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Le blog de Didier Guillot

Bonjour et bienvenue ! Ce blog est mon espace d'expression et d'échange politique. Il me permet de rendre des comptes de mon mandat de conseiller de Paris du 18ème arrondissement délégué à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante et Président de Paris & Co et de l'EIVP. Adhérent de l'UDE et de En Marche je suis membre du groupe Radical de Gauche Centre et Indépendant. Ce blog me permet également de commenter notre actualité politique nationale et parisienne.N'hésitez pas à réagir, à partager et à participer ! De gauche. Réformiste. Européen. Libéral. Ecologiste. Démocrate.

Intervention sur la CIUP au Conseil de Paris février 2015

com

M. Didier GUILLOT. - Merci, Madame la Maire.

Avec 50.000 chercheurs, 335.000 étudiants inscrits dans ces établissements d’enseignement supérieur, dont 60.000 étudiants étrangers, soit un étudiant pour 7 habitants, Paris s’impose comme une des “villes monde” universitaire parmi les plus attractives.

Cette forte présence d’étudiants est un atout pour notre ville, c’est aussi une responsabilité, en particulier celle d’offrir aux étudiants un logement en toute autonomie. Ainsi, il faut se rappeler que pas moins de 7.800 logements étudiants ont été financés entre 2001 et 2014, contre seulement 321 nouveaux logements financés entre 95 et 2001, année où Paris ne comptait d’ailleurs que 1.950 logements étudiants C.R.O.U.S. au total, dont la majeure partie était vétuste.

De son côté, la Cité internationale universitaire de Paris n’avait pas vu la moindre construction sur son site depuis 1969.

Ainsi, après treize ans de volontarisme, l’objectif de la présente mandature est d’accélérer cet effort en créant 6.000 nouveaux logements étudiants, soit un rythme de 1.000 logements par an.

Dans ce cadre, le présent projet de délibération nous conduit à porter un regard particulier sur la contribution de la Cité internationale universitaire de Paris (C.U.P.), déjà forte de 5.800 logements étudiants actuellement tournés d’abord vers l’accueil des étudiants étrangers.

C’est un élément essentiel de l’attractivité de Paris et ce lieu compte d’ailleurs pour beaucoup dans le résultat de l’enquête qui porte Paris en tête des meilleures villes étudiantes au monde depuis près de trois ans.

Ce projet de délibération nous appelle à approuver le principe de déclassement d’une emprise de voirie de 2.870 mètres carrés, ainsi que le principe d’une incorporation de ce terrain déclassé dans le périmètre mis à disposition de la C.U.P.

Ainsi pourrait être mise en route la réalisation du Plan d’aménagement de la C.U.P. approuvé par notre Conseil de mars 2013, après l’accord foncier signé en 2011, en tant que grand projet urbain qui porte la construction de 1.800 nouveaux logements étudiants et chercheurs, mais aussi l’amplification et la requalification du parc de la Cité internationale, de sorte de mettre en valeur sa structure paysagère.

Pour une cité qui n’avait pas connu d’accroissement de sa capacité d’accueil depuis 1969, ces objectifs sont ambitieux. Ils vont au-delà de la seule question de l’accroissement de l’offre d’hébergement, puisqu’ils cherchent à maintenir, voire à amplifier ce qui fait la spécificité de ce site : permettre aux étudiants et aux chercheurs hébergés à la Cité, mais aussi aux Parisiens et visiteurs occasionnels de bénéficier de lieux propices au travail et aux rencontres dans un cadre paysager et architectural d’exception.

A l’issue de l’appel d’offres, c’est le groupement Bruno Fortier et TN qui a été désigné par la Cité internationale comme étant le maître d’œuvre de cette opération.

Concrètement, pour permettre à la C.U.P. le démarrage de ces travaux d’aménagement, et notamment la réalisation de la parcelle devant raccorder les deux parc de la Cité, l’est et l’ouest, le terrain propriété de la Ville de Paris, anciennement occupé par la brigade de la voirie et actuellement libéré, doit être mis à la disposition de la Cité internationale universitaire de Paris.

C’est l’objet de cette délibération et je vous invite à la voter.

Print
Repost

Commenter cet article